• Vivre sa Vie


    Vivre Sa Vie


    [

    En allant voir un spectacle. on s'identifie

    à des vies
    peu ordinaires. on vit des aventures palpitantes mais..

    par procuration.


    Une expression fréquem­ment employée de nos jours est: "vivre sa vie".

    Derrière cet alléchant pléonas­me (peut-on vivre autre chose que sa vie ?), se dissimule un désir d'indépendance, de rejet des contraintes de toutes sor­tes et de recherche de satisfac­tion personnelle. Les émis­sions de téléréalités, qui sont aux antipodes de la réalité quo­tidienne, nous abreuvent de rêves. On gagne des millions, on devient star en quelques se­maines, on vit des aventures palpitantes, on vit sa vie, quoi.. mais par procuration!

    Par contraste avec cet égo­centrisme exacerbé, certains acceptent de participer à l'émission "Vis ma vie", dans laquelle il s'agit d'expérimenter pendant quelque temps ce que d'autres vivent, mais à l'opposé de son propre chemi­nement. Gageons que cela soit peut-être plus enrichissant que le nombrilisme en vogue dans notre société!

    Mais j'aimerais évoquer une autre façon de "vivre sa vie", que j'ai le privilège de pra­tiquer depuis des décennies. Dans cette manière d'envisa­ger les choses, l'adjectif pos­sessif "sa" ne fait pas référence à soi-même, comme dans le paragraphe précédent. On vit la vie de quelqu'un qui est ve­nu habiter le cœur, qui journel­lement conseille et soutient, qui insuffle la force d'accom­plir le devoir difficile de sup­porter "épreuve et qui décuple les joies de l'existence. Un homme, tout particulièrement, a vécu cette vie-là. Ce fut l'apôtre Paul. Il avait fait une rencontre bouleversante sur le chemin de Damas, et plus tard il écrivit:

     <blink>"Ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi".</blink>

     Christ, vivant en lui, avait transformé son existen­ce; il avait appris à "vivre sa vie" !

    Ami, vivre sa vie, cela vaut la peine!


    Jean-Claude Guillaume